Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce

Le jeu

Par Kartaj, Llenor, Oti_. Dernière mise à jour le 23 septembre 2010 à 12h48

Arriver à développer un MMO à partir de la plus célèbre licence de jeu de rôle, voilà le tour de force que proposa Turbine à l'annonce du développement de Donjons et Dragons : Stormreach. Deux ans de travail et une équipe de Wizards of the Coast spécialement dédiée à cette tâche plus tard, le résultat est là : un jeu riche, complexe, une atmosphère envoûtante et des graphismes à couper le souffle pour cette époque. Avant de vous lancer dans la grande aventure, prenez le temps de lire ces quelques lignes sur l'histoire et les caractéristiques de ce MMO.

Les origines de Donjons et Dragons : Stormreach

Donjons et Dragons, affectueusement appelé D&D, est considéré comme le point originel des jeux de rôle de type médiéval fantastique. Crée par Gary Gygax et Arneson durant les années 70', il fut commercialisé via la société d'édition Tactical Studies Rules ou TSR. Depuis de nombreux livres de règles furent édités et d'innombrables univers s'y sont greffés, faisant de D&D un jeu particulièrement riche voire complexe pour peu que l'on s'y aventure pour la première fois. Lorsque Turbine commenca à développer la licence pour son MMO, les deux premières questions furent : quel livre de règles employer et quel univers utiliser.



Contrairement à beaucoup de jeu de rôle, Donjons et Dragons ne propose pas d'univers propre, se concentrant exclusivement sur le fond : les livres de règles. Développé à partir de 2004, donjons et dragons online utilise le système de règle version 3.5, sorti l'année précédente. Cette édition n'est en fait que la révision de la version 3 édité par Wizards of the Coast ( WOTC ) en 2000, TSR ayant été racheté par ce dernier en 1997. Version 3 où apparait le fameux dé à 20 faces qui sera à la base de tout le système de jeu dans un souci de simplification. La diversité des classes de personnage est également plus poussé avec la généralisation et le développement des systèmes de dons et multiclassages. Cette édition 3.5 se prêtait parfaitement à une transposition sur un MMO, que ce soit d'un point de vue technique ou ludique.



Concernant l'univers développé, Turbine profite d'un coup de chance exceptionnel. Développer une licence reconnue comme D&D avec sa foultitude d'univers se recoupant entre eux est un pari risqué car des erreurs concernant la forme du jeu se payera par un détournement des joueurs vétérans qui ne se reconnaitrerons pas dans cet univers non fidèle, une mauvaise publicité de leur part et donc un risque financier. Il faut également suffisamment de marge de manoeuvre au niveau créatif pour permettre le développement de contenus additionnels. Or en 2002, Wizards of the Coast lança un concours de niveau mondial portant sur la création d'un nouvel univers qui viendra supplémenter le légendaire univers des Royaumes oubliés ( d'où sont tirés des jeux vidéo intemporels comme Baldur's gate ou Neverwinter nights ). Ce concours sera remporté par Keith Baker : Eberron vient de naitre, et sera officiellement édité par WOTC en 2004. Ce monde est de type steampunk, c'est à dire une science fiction uchronique ( je viens de gagner 10 pièces d'or pour avoir placé ce mot ..et en plus je ne vous donne pas sa définition). Se mèlent donc un univers médiéval fantastique et un univers industriel marqué par l'utilisation massive d'outil et de véhicules utilisant l'énergie vapeur.

Un système de jeu simplifié, un univers particulier, si récent que d'énormes zones d'ombres permettront la création de nombreux contenus additionnels, tout les ingrédients étaient réunis pour que Turbine puisse développer Donjon et Dragons Stormreach. Le résultat ? Et bien, à vous de décider.

Quelques caractéristiques

Le marché du MMO est particulièrement étoffé et choisir le jeu qui vous plaira est une tache ardue. Si vous ne souhaitez pas télécharger la version d'évaluation pour vous faire une idée bien plus précise que ces quelques mots, voici certaines caractéristiques spécifiques à D&D online :

Déjà, le jeu est en rupture avec la majorité des MMO au niveau du gain d'expérience. Inutile de courir comme un chien fou sur le premier monstre venu et lui mettre la tête au carré pour glaner quelques points d'expérience. Ici tout est à base de quête et c'est uniquement leur réalisation qui vous permettront d'évoluer. Ces quêtes peuvent être principales, c'est à dire vous parler à un PNJ qui vous dit quoi faire et où allez et qui vous récompensera en fonction, ou bien annexes : tuer des monstres nommés, découvrir des lieux notables, traverser des donjons sans vous faire repérer, vandaliser une maison, etc ... Vous serez étonnez par la variété de ces quêtes anexes. Certains endroits vous permettront quand même de faire quelques tueries bien primaires mais au combien libératrices.

Turbine a également implémenté beaucoup d'énigmes dans ces donjons, histoire de vous faire réfléchir quelques minutes. Si au début, celles ci sont relativement simples, elle vous donneront parfois envie de vous taper la tête contre les murs, à un niveau avancé. Tout cela entrant dans cette volonté de sortir du carcan : taper monstre, prendre objet, taper monstre, prendre objet.... Une vraie bouffée d'oxygène parmi la concurrence

Le monde de D&D online est entièrement instancié : seuls les lieux de vie commune sont accessibles à tout le monde et permettront les échanges. La moindre quête, la moindre exploration mène à une zone instanciée. A chacun de juger des avantages et inconvénients de type de découpage. Comme vous le verrez un peu plus bas, ce système a permis la mise en place d'un système économique de type Free To Play sur les serveurs américains. Un des points intéressants est la possibilité de mettre le jeu à votre niveau, chaque instance a plusieurs niveaux de difficulté, de débutant à élite. Les récompenses et le gain d'expérience sont bien sûr en fonction de la difficulté sélectionnée.

Ici, pas de factions qui s'opposent parmis les joueurs, tout le monde s'allie contre le Mal. L'alignement mauvais n'existe pas non plus dans l'univers d'Eberron, aucune chance de vous faire égorger dans un coin de rue à cause de votre choix de vie. Le player versus player n'est pas développé, inutile de venir si vous cherchez d'épiques batailles contre vos congénères d'en face. Vous pourrez tout de même vous tabassez joyeusement dans de véritables bagarres de taverne dans les .... tavernes. Au fait, si pendant une de ces bagarres, un mage vous demande de tirer sur son doigt, ce n'est pas une blague graveleuse d'ivrogne, c'est un piège !

Les méthodes de paiement

Bon, vous avez votre idée sur le jeu, vous avez testez ce que vous vouliez voir... ne restes plus qu'à acheter le jeu. Comme partout, vous pouvez soit acheter la boite standard ou bien la version collector et ses bonus :

  • Le jeu ( sisi ! ).
  • La démo de Dragonshard, le premier jeu développé sur l'univers d'Eberron.
  • Deux petites figurines.
  • Le poster de la boite de jeu basique.
  • Une carte de Stormreach et une liste des raccourcis clavier.
  • Un CD-Rom avec vidéos, capture d'écran et autres graphismes conceptuels.
  • Un CD audio des musiques et ambiance du jeu.




Et bien sûr, il existe la version numérique qui à l'avantage non négligeable de vous éviter des heures de mise à jours.

Mais avant de faire chauffer votre carte bleue, il faut que vous posiez une question existentielle : quel serveur choisir ? Si la langue de Shakespeare vous horripile à un point inimaginable, passez ce qui suit et allez sur un serveur français. Si, par contre, vous n'avez rien contre l'anglais, vous avez le choix entre plusieurs méthodes de paiement radicalement différentes :

- L'abonnement mensuel : seul modèle économique en europe. Egalement accessible sur serveurs américains, ce qui vous donnera en plus un certains nombres de point à dépenser dans leur magasin en ligne.

- Le free to play : uniquement sur serveurs américains. Vous pouvez en théorie faire progresser votre personnage jusqu'au niveau 20 gratuitement. Dans la réalité, vous serez client du magasin en ligne qui vous proposera des offres très diverses allant de la potion d'augmentation de gain d'expérience, la location de PNJ de soutien pour vos quêtes, le déblocage de zones d'exploration et de quête; la mise à niveau de votre compte par l'ajout d'emplacement de personnages, de gain de point lors de la création de vos avatar, etc etc ...
A vous d'analyser votre rythme de jeu, et de choisir le mode de paiement le plus proche de vos besoin.

Je vous laisse en compagnie de la vidéo d'introduction du jeu, bonne promenade sur les terres d'Eberron !